RMT : intégration sensorielle des réflexes primitifs

 

Le RMT est un programme rééducatif d'intégration des réflexes dits primitifs, archaïques ou néonataux.
Le RMT est né en Suède dans les années 70 de l'observation d'activités rythmiques chez le nourrisson durant les mois qui suivent la naissance par Kertin LINDE, thérapeute autodidacte et photographe.

Dans les années 80, Harald BLOMBERG, psychiatre trouve cette méthode très efficace, l'utilisa personnellement et avec ses propres patients. Il obtint de très bons résultats. Il étudia alors le rôle des réflexes archaïques dans le développement de l'enfant et de leur impact sur les apprentissages.

En 2003, Moira DEMPSEY, rencontre le Dr BLOMBERG en Pologne dans un centre pour enfants à besoins spécifiques. Après avoir étudié les réflexes dans les années 90, elle développa les observables du RMT ainsi que les rééquilibrages issus de la Kinésiologie. Moira DEMPSEY fit un travail très important sur les réflexes de Paralysie par la Peur (RPP) et de Moro.

Qu'est ce qu'un réflexe archaïque?

Un réflexe est un mouvement automatique et stéréotypé que l'on observe chez le nourrisson. Ce réflexe est déclenché par un stimulus interne ou externe spécifique. La présence des réflexes signe le bon développement du système nerveux du bébé. Le pédiatre d'ailleurs contrôle quelques uns de ces réflexes lors du premier examen à la maternité et lors du suivi les premiers mois. Leur apparition génère une phase d'activation puis d'intégration. Ce programme génétique nous est commun, quelque soit notre lieu de naissance sur terre, nos us et coutumes.

Rôles des réflexes

Le mouvement permet le développement des fibres nerveuses afin de former un réseau de communication entre les différentes parties du système nerveux du bébé. Le réflexe participe donc à la maturation du cerveau par myélinisation des terminaisons nerveuses.

Conséquences possibles d'une non intégration des réflexes

Le bébé peut rencontrer des difficultés sur le plan de la maturation de son cerveau. Il risque alors un retard sur le plan moteur / postural et sur le plan émotionnel / comportemental.

Le RMT permet d'agir au niveau de l'attention, de l'organisation et de la compréhension.

Quelques exemples:

  • Difficultés de repérage dans le temps et l'espace
  • Troubles de l'attention
  • Agitation incessante
  • Manque de persévérance

Le RMT agit aussi au niveau des émotions, de la mémoire et le comportement.

Quelques exemples:

  • Manque de sécurité intérieure
  • Besoin de tout contrôler
  • Anxiété/angoisse
  • Difficultés relationnelles
  • Colère

Le RMT permet d'agir également au niveau des apprentissages.

Quelques exemples:

  • Difficultés dans l'acquisition du langage
  • Difficultés de mémorisation
  • Apprentissage de lecture difficile
  • Fautes de copie
  • Problèmes d'orthographe
  • Rejet de l'activité d'écriture

Une évaluation - bilan des réflexes vous sera proposée afin de travailler l'intégration d'un ou plusieurs réflexes et selon votre objectif.